Avec som timbre malicieux, sûr et captivant, Flávia Bittencourt, originaire de São Luis do Maranhão, est l’une des nouvellles chanteuses-compositeur brésiliennes parmi les plus honorées par la critique. Ses racines culturelles se retrouvent dans le choix de son répertoire qui marie harmonieusement des chansons populaires de son état natal à ses propres compositions et celles d’autres grands maîtres de la musique du Maranhão.

Bio

  PresseBookingwww.flaviabittencourt.com.br

Sur son deuxième album, Flávia Bittencourt chante les compositions de Dominguinhos, brésilien du Nordeste. Le CD "Todo Domingos" de publication indépendante, montre une chanteuse forte qui ose beaucoup. Elle apporte sa touche personnelle dans chacune des douze lectures choisies parmi le travail immense du compositeur.

Flávia Bittencourt est née à São Luis, Maranhão et Dominguinhos est né au Pernambuco. Ces deux états du Nordeste brésilien, font partie d’une région riche de culture et d’identité musicale forte. Flávia et Dominguinhos sont des artistes mondiaux. Elle, jeune et talentueuse chanteuse, attentive aux mouvements les plus délicats de son art et Dominguinhos, accordéoniste consacré et auteur-compositeur de nombreux succès qui pénètrent le collectif inconscient. Le mélange des deux est un spectacle magique dans un album d'approche contemporaine noble.

© Photos : Edu Monteiro

Avec cette rencontre, Flávia nous montre une voix pleine d'allure, dans des classiques tels que "Lamento Sertanejo", "Tenho Sede" et "Abri a Porta". Avec courage elle s'approprie "Eu só Quero um xodó", musique très présente dans le répertoire des artistes brésiliens et réussit à lui apporter une nouvelle vie grâce à des éléments de flamenco et de bumba-meu-boi. Les arrangements ont été réalisés avec le groupe. "Généralement je pense musique, je commence à chanter en même temps et les idées apparaissent," dit Flávia. Sur le disque, les arrangements sont de Jayme Vignoli, Leandro Saramago, Luiz Flavio Alcofra, Silverio Pontes, Alessandro Cardoso, Gerson da Conceição, Charlles da Costa, Thiago France et Rogério Fernandes.

Flavia est irrésistible dans "Sete Meninas", ce morceau qui réveille la piste de danse. Elle prouve en même temps qu’elle peut être particulièrement délicate et lyrique dans la relecture de "Tenho Sede" et réchauffe avec des nuances reggae "Abri a Porta".

Le succès de Dominguinhos s'étend à ses pairs. Ici un pannel varié qui va de Gilberto Gil à Guadalupe; de Djavan à Manduka; de Toinho à Anastasia. On ressent aussi la présence de Jorge Ben, à qui la chanson "O Babulina", lancée par Dominguinhos en 1976, rend hommage.

Mais l’on perçoit le compositeur lui-même dans la musique intime "Diz Amiga". L'amie en question, Flávia Bittencourt, n'a pas résisté et a ajouté une composition personnelle et inédite, "Seu Domingos", son hommage dans l'hommage.

La sélection du répertoire fut ardue car le compositeur a une carrière de plus de 40 ans. "Ce fut un processus difficile car j'avais le matériel musical pour faire quelques disques et j'ai dû choisir seulement douze pistes, mais en même temps, je ne voulais pas laisser à l'écart certains si beaux classiques ", révèle-t-elle.

La relation de Flávia Bittencourt avec la musique de Dominguinhos vient des disques que son père écoutait à la maison. Plus tard, ils se sont rencontrés à un événement auquel ils ont été présents. Le compositeur a invité la chanteuse à interpréter le classique "De volta pro aconchego". Par amitié, Dominguinhos a participé au premier CD de Flávia, sorti en 2005.

Réunies sur "Todo Domingos", la voix de Flávia Bittencourt et les compositions de Dominguinhos sont faites l'une pour l'autre.

Discographie


Sentido | 2005


Todo Domingos | 2009

 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash